Quelle est l’incidence de la pandémie sur le poids de votre chien?

« Oh, il aime tellement le fromage. »

« Mais non il n’est pas gros, il est fait comme ça. »

« C’est normal avec l’âge. »

Vous pouvez trouver toutes sortes d’excuses, mais la vérité c’est que votre chien risque de développer des problèmes de santé si vous continuez de céder à ses yeux suppliants.

Depuis que la covid-19 nous a cloués à la maison – pour le plus grand bonheur de tous ces pitous trop longtemps esseulés –, les petits écarts se sont multipliés. Nous tombons dans l’excès de gâteries, sans raison, simplement pour leur faire plaisir, parce que nous les aimons.

Un récent sondage américain révèle que les habitudes d’alimentation ont changé depuis la pandémie et que les problèmes de surpoids chez les animaux ont pris de l’ampleur. On y apprend aussi que les parents d’animaux sont surpris, voire sur la défensive lorsque le vétérinaire les informe que leur petite bête a des problèmes de poids.

Or cet enjeu largement ignoré est lourd de conséquences sur la santé de l’animal. L’obésité chez le chien peut non seulement miner sa qualité de vie, mais aussi entraîner de nombreuses maladies : diabète, problèmes urinaires, hypertension, maladies cardiaques, arthrose. 

Voici quelques règles d’or pour aider nos chiens à garder la ligne et rester en bonne santé. 

On calcule l’apport calorique

Sans être impossible, il est difficile de faire perdre du poids à un chien. C’est pourquoi il vaut mieux éviter qu’il se retrouve avec des kilos en trop. La règle est simple : l’animal se retrouve en surplus de poids lorsqu’il ingère plus de calories qu’il en dépense. Les besoins caloriques du chien sont établis en fonction de son âge, de son style de vie et de son état de santé. Il est donc important de mesurer l’apport calorique de ses repas, en tenant compte des suppléments et des gâteries (on calcule tout!), tout en évitant de céder à ses douces manipulations. 

Tout le monde dehors


Vous trouvez qu’il fait pitié parce qu’il n’a pas droit à sa moitié de
toast? Vous voulez tant lui faire plaisir? Allez jouer dehors avec lui! Ça lui fera brûler des calories et oublier ses envies de fromage et, surtout, vous le comblerez de bonheur. Les chiens ont tendance à manger plus lorsqu’ils s’ennuient. Un peu comme nous, quoi! Il est vital de leur permettre de bouger chaque jour. Vous pouvez aussi lui apprendre des tours, il sera heureux de vous impressionner, vous renforcerez votre complicité et… il brûlera des calories.

Exit la nourriture de table

C’est bien connu, le chien ne doit pas se nourrir à même votre assiette. Trop riches, inadaptés et dans certains cas mortels, les restes de table vont dans le composte et non dans la gamelle. Et pourtant, cette pratique est toujours bien répandue. Les chiens s’adaptent : vous lui avez donné cette habitude, ce n’est pas interdit de la lui faire perdre. C’est en fait recommandé. En quelques semaines, il finira par comprendre que sa place n’est pas derrière votre épaule (ou sur vos cuisses) quand vous êtes à table. 

Des gâteries saines qui font plaisir


Les gâteries ne sont pas à bannir, mais à intégrer de manière réfléchie. Les chiens peuvent consommer une variété de fruits et légumes
hypocaloriques et riches en nutriments. Vous pouvez aussi opter pour des suppléments alimentaires, comme les Pattes Vertes, qui apportent de nombreux bienfaits à la santé de votre animal. En plus de lui faire plaisir, vous le garderez en bonne santé. L’important est de limiter à 10 % les apports caloriques extérieurs à sa diète.

Profitez d'un rabais de 15% sur votre première commande avec le code BLOGUE15